» Recherche Avancée

FATOUMATA DIAWARA

FATOUMATA DIAWARA

World


Reconnue comme l'une des plus belles voix de la musique africaine, Fatoumata Diawara est une des portes-paroles d'un continent en constante mutation, fière de son héritage. Chanteuse, compositrice, guitariste, actrice, c'est une artiste aux multiples facettes qui se nourrit des rencontres et des métissages de cultures. A voir en concert.


Poster Posters : affiche tes artistes préférés


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
Biographie

Fatoumata Diawara est une chanteuse et comédienne malienne. Après des débuts dans le monde cinématographique, elle démarre une carrière musicale et comptabilise 3 albums à son actif. Son style mêlant des sonorités groove et jazz nous emportent dans son univers musical chaleureux et dansant aux influences traditionnelles. Enfance et début en tant qu'actrice au Mali Fatoumata Diawara, ou Fatou, née en 1982, est une comédienne, chanteuse, compositrice et interprète malienne. Enfant, ses parents l'envoient chez sa tante à Bamako afin qu'elle puisse bénéficier de l'enseignement scolaire. Très vite, elle se retrouve à accompagner sa tante actrice sur les plateaux de cinéma, où elle se fait remarquer par un metteur en scène qui lui confie ses premières répliques dans le film Pouvoir des femmes. Par la suite, elle rencontre Cheikh Omar Sissoko, qui lui confie un des rôles principaux de son film La genèse, sorti en 1999, dans lequel elle joue aux côtés de Sotigui Kouyaté. Lorsqu'elle a 18 ans, Fatoumata Diawara part à Paris pour jouer dans la pièce de théâtre Antigone, mise en scène par Kouyaté. Elle retournera ensuite en 2001 au Mali pour le tournage de Sia, un film mettant en scène une figure féminine légendaire d'Afrique occidentale. Ce film rencontrera un succès phénoménal dans de nombreux pays, où Fatoumata Diawara est associé à son personnage Sia. Après ce succès, Fatoumata Diawara est contrainte d'abandonner sa carrière d'actrice à cause de la pression de sa famille, mais en 2002, le directeur de la compagnie Royal de Luxe lui offre un rôle dans un nouveau spectacle. Elle décide de fuir son mariage forcé pour jouer dans le monde entier avec cette compagnie. Lors des représentations, le directeur l'entend chanter en coulisse, et séduit par sa voix, lui offre des passages musicaux lors des spectacles. Sa voix étant bien accueillie par le public, elle commence rapidement à se produire dans les clubs parisiens. Le début de sa carrière musicale Après sa rencontre avec le musicien et producteur malien Cheikh Tidiane Seck , Fatoumata Diawara retourne au Mali pour faire les chœurs sur les albums d' Oumou Sangaré « Seya », et de Dee Dee Bridgewater « Red Earth ». Elle participera également aux tournées accompagnant ces albums. De retour en France, la chanteuse Rokia Traoré l'encourage à apprendre la guitare, et lui propose d'incarner le rôle de Karaba dans la comédie musicale Kirikou et Karaba . Elle se découvre une nouvelle passion en écrivant et composant ses premières chansons à la guitare, et décide de se consacrer pleinement à cet art. Oumou Sangaré la présente au label World Circuit, et Fatoumata Diawara démarre l'enregistrement de son premier album intitulé Fatou, qui sort en octobre 2011. En parallèle, elle apparaît sur de nombreux projets comme Africa Express de Damon Albam , AfroCubism et Imagine de Herbie Hancock ou encore sur l'album The Bravest Man in the Universe de Bobby Womack . En 2014, elle part en tournée européenne avec le pianiste cubain Roberto Fonseca avec qui elle sort un album live nommé Live : At home (Live in Marciac). Cette même année, elle continue sa carrière d'actrice en interprétant le rôle de Fatou pour le film Timbuktu d'Abderrahmane Sissako, qui recevra 7 césars ainsi que plusieurs nominations aux Oscars et au Festival de Cannes. Pour ce film, Fatoumata Diawara a co-écrit la chanson principale « Timbuktu Fasso ». Elle partagera également la scène avec de nombreux artistes comme Mayra Andrade , Omara Portuondo ou Oumou Sangaré. En 2017, Fatoumata Diawara contribue au projet malien de Matthieu Chedid, alias - M - , « Lamomali ». Et en 2018, ce dernier produira son deuxième album « Fenfo ». En mai 2023, Fatoumata Diawara sort son troisième album solo London Ko. Ce nom vient de la contraction entre London et Bamako, en référence à Damon Albarn, un musicien anglais avec qui elle est proche. Ses chansons seront présentées lors d'un concert à la salle Pleyel le même mois. Copyright InfoConcert, 2023, Amélie Chau

Videos
Fatoumata Diawara - Nterini Fatoumata Diawara - Nterini Fatoumata Diawara - Bonya (2018) Fatoumata Diawara - Bonya (2018)




Retour
  • Printemps de Pérouges 2024
  • Festival RTL2 Essonne en Scène 2024
  • Pause Guitare 2024