» Recherche Avancée

CATIA WERNECK

CATIA WERNECK

World


Sensuelle et envoûtante, Catia joue de sa voix suave et mêle Bossa-nova intimiste et Samba détonante.


Poster Posters : affiche tes artistes préférés


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
Biographie

Son deuxième album “La vie en rose” qui sort en France en janvier 2005 ne fait que confirmer cette personnalité extravagante, à la fois timide et excentrique, romantique et fantaisiste... L'histoire de Catia Werneck est riche et colorée comme un roman latino-américain. Catia est née à Rio de Janeiro dans une famille de musiciens. Son père, pianiste et guitariste, écoute exclusivement du jazz et de la bossa nova, mais bizarrement, interdit à Catia et son frère Carlos, futur bassiste, de jouer d'un instrument. En revanche, elle chante dès l'age de quatre ans, soutenue par son père qui lui donne parfois un cruzeiro contre une chanson et gagne le premier prix du Festival National de Rio (UFRJ : Université Fédérale de Rio de Janeiro) à 16 ans. Parallèlement, elle obtient un diplôme de professeur d'histoire, condition sine qua non imposée par ses parents pour continuer la musique. Aussitôt diplômée, elle abandonne les études et rentre dans le « circuit brésilien », embauchée par un des plus gros producteurs de Rio. De 18 à 22 ans, elle chante ainsi dans toutes les boîtes de nuit, et notamment le « 1.2.3 » célèbre boîte brésilienne...En 85, on lui propose une tournée internationale avec 4 autres chanteuses pour une grande revue brésilienne. Elle part un mois à Broadway, avec « Black scandals », puis à Paris. La revue devient tristement célèbre : les producteurs du spectacle disparaissent sans payer les musiciens, le scandale fait la Une des journaux... Commence alors une période difficile pour Catia. Contrairement aux autres musiciens de la troupe, elle refuse de retourner au Brésil et veut prouver à ses parents qu'elle sera musicienne... Paradoxalement, c'est pendant cette période de « galère » que Catia commence à chanter dans tous les clubs de la capitale. La « bande des Brésiliens » investit ainsi le Baiser Salé, le Memphis Melody. C'est à cette époque qu'elle rencontre Marcello Ferreira, qui deviendra par la suite son ami, guitariste et auteur-compositeur attitré.A 23 ans, elle est engagée pour une tournée américaine de 3 mois (« Brazil Tropical » où elle rencontre George Benson, Rachel Ferrel). Ensuite suivent les Festivals, Nice (de 90 à 92 avec « Boto nuevos tempos »), Montreux... A cette période, c'est en tant qu'interprète seulement que Catia intervient. On la retrouve notamment avec Touré Kunda, Patrick Bruel, Didier Sustrac, Chico Buarque, Gilbert Bécaud, dans des musiques de films (Cosma) sous les noms de Catia, Catia Carvalho, Catia Constantin, Catia Werneck... Mais si elle a plusieurs noms, elle n'a qu'une réputation : c'est « LA » chanteuse brésilienne qui se partage entre le Brésil et Paris.Son premier album solo « Estrela do sultao », révèle sa personnalité d'auteur compositeur et de chanteuse brésilienne. Pour ce 1er Opus, Catia a composé cinq des dix titres qu'elle interprète. Carlos Werneck, épaulé par Marcelo Ferreira, réalisent l'album. Des musiciens français, l'incontournable Alain Debiossat au saxophone soprano, William Leconte aux claviers, dialoguent avec des Brésiliens : Edmundo Carneiro et Toni Oliveira aux percussions. Dès lors, tout devient facile. De sa voix douce et langoureuse, Catia donne du rythme sur une samba tendre et captivante, et partage son swing sur une bossa ensorcelante.

Videos
Catia Werneck Duc des Lombards Catia Werneck Duc des Lombards




Retour
  • Jazz à Sète 2024
  • Musicalarue 2024
  • Festival du château de Sollies-Pont
  • Aluna Festival 2024