» Recherche Avancée

BECK

BECK

Rock


Depuis 1994, Beck s'est essayé avec bonheur au blues, au hip-hop, à la folk music, à la pop et enfin au funk. Il bénéficie d'une reconnaissance internationale.


Poster Posters : affiche tes artistes préférés

DERNIERE NEWS

Le retour de Beck se fera au festival Days Off à Paris !

La carrière de Beck commence en 1994 avec la sortie sur Geffen de l'album « Mellow gold » et du hit-single « Loser » . Ce titre qu'il avait enregistré...
voir la suite


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
News
Le 29 Avril  2013

Le retour de Beck se fera au festival Days Off à Paris !

La carrière de Beck commence en 1994 avec la sortie sur Geffen de l'album « Mellow gold » et du hit-single « Loser » . Ce titre qu'il avait enregistré pour s'amuser en mélangeant le blues et le hip-hop lui apporte d'entrée un succès mondial et lui donne une grande liberté artistique. En 1996, Beck s'entoure des Dust Brothers pour l'album « Odelay » : album fait de collages réussis entre tous les styles musicaux qu'il affectionne. Ce disque est encore une réussite et Beck acquiert le respect de la plupart des musiciens reconnus. Ses albums suivants, « Mutations » en 1998 et « Midnite vultures » en 1999, lui permettent de se frotter à la musique pop, assisté par le producteur Nigel Godrich, puis à la funk music à la Prince. Outre le mélange de différents styles, les expérimentations, et les collages sonores, Beck est reconnaissable à sa voix remarquable qui lui permet de sonner comme il veut : sur certains titres on pense que c'est un vieux bluesman, sur d'autres, on croit entendre un chanteur funky à voix suraiguë. De plus, il a un don incomparable pour écrire des chansons surprenantes ou drôles sur des thèmes particulièrement originaux . Ses albums sont bien défendus sur scène où Beck est très à l'aise : il a réussi à convaincre les foules les plus sceptiques et sait s'entourer des musiciens les plus compétents pour défendre le style musical de son dernier album. Après des années d'absence, Beck revient (ENFIN !) en concert à Paris . Pour cette unique date française de l'été , il a choisi de se produire en solo dans le cadre intimiste de la Cité de la musique. Il sera donc au festival Days Off (qui aura lieu cette année du 1er au 9 Juillet) Les places seront mises en vente demain à 11h ! >> Préparez vous à réserver !


Biographie

La carrière de Beck commence en 1994 avec la sortie sur Geffen de l'album « Mellow gold » et du hit-single « Loser ». Ce titre qu'il avait enregistré pour s'amuser en mélangeant le blues et le hip-hop lui apporte d'entrée un succès mondial et lui donne une grande liberté artistique. Lors de la signature de son contrat avec Geffen, il prend soin d'inclure une clause lui autorisant la sortie de disques sur des petits labels. Après s'être essayé au blues/hip-hop/folk sur « Mellow gold », il sort, toujours en 1994, un album expérimental de vieux morceaux, « Stereopathetic soulmanure », et un album de blues folk, « One foot in the grave ». La maison de disque est obligée de lui dire de se concentrer sur ses albums pour Geffen : avec 3 disques en un an, elle se demande si Beck ne brûle pas toutes ses cartouches en enregistrant autant ! Pour l'album « Odelay » en 1996, il s'entoure des Dust Brothers, producteurs reconnus, pour réaliser un album fait de collages réussis entre tous les styles musicaux qu'il affectionne. Ce disque est encore une réussite et Beck acquiert le respect de la plupart des musiciens reconnus. Ses albums suivants, « Mutations » en 1998 et « Midnite vultures » en 1999, lui permettent de se frotter à la musique pop, assisté par le producteur Nigel Godrich, puis à la funk music à la Prince. Un album va sortir en juin 2001, il est produit en partie par le producteur de hip-hop Timbaland. Outre le mélange de différents styles, les expérimentations, et les collages sonores, Beck est reconnaissable à sa voix remarquable qui lui permet de sonner comme il veut : sur certains titres on pense que c'est un vieux bluesman, sur d'autres, on croit entendre un chanteur funky à voix suraiguë. De plus, il a un don incomparable pour écrire des chansons surprenantes ou drôles sur des thèmes particulièrement originaux. Ses albums sont bien défendus sur scène où Beck est très à l'aise : il a réussi à convaincre les foules les plus sceptiques et sait s'entourer des musiciens les plus compétents pour défendre le style musical de son dernier album. Dorénavant, il joue sur les plus grandes scènes et triomphe dans le monde entier. Son concert au théâtre antique de Fourvière en août 2001 lui avait permis de prouver ses qualités de showman et d'entertainer : malgré la durée assez courte du concert, tout le monde était reparti enthousiasmé par un spectacle coloré, déjanté et varié ! Beck est un artiste à apprécier live !

Videos
Beck - Heart Is A Drum Beck - Heart Is A Drum Beck - Loser (Live) Beck - Loser (Live)




Retour
  • DECIBULLES 2020