» Recherche Avancée

THE CURE

THE CURE

Rock


Quelque 25 ans et une 20aine d'albums plus tard, The Cure & Robert Smith continuent leurs explorations sonores entre new-wave 80's, rock torturé et pop onirique


Poster Posters : affiche tes artistes préférés

DERNIERE NEWS

Un été Rock à Rome !

A partir du 07 juin commencera le plus gros Festival Rock de Rome : ROCK IN ROMA ! Vous pourrez y vibrer aux sons des plus grands artistes nationaux et internationaux jusqu'au 26 juillet ! A...
voir la suite


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
News
Le 15 Mars  2012

Un été Rock à Rome !

A partir du 07 juin commencera le plus gros Festival Rock de Rome : ROCK IN ROMA ! Vous pourrez y vibrer aux sons des plus grands artistes nationaux et internationaux jusqu'au 26 juillet ! Au programme pas moins d'une dizaine de concerts avec AFTERHOURS / THE AFGHAN WHIGS / INCUBUS / PORTISHEAD / RADIOHEAD NEGRITA / JUSTICE / THE CURE / RAY MANZAREK & ROBBY KRIEGER /J-AX /LENNY KRAVITZ /CAPAREZZA /KASABIAN /THE BEACH BOYS. la ville de Rome accueille donc du lourd pour cette édition 2012 ! Cela fait maintenant plusieurs années que la ville de Rome accueille ce festival. Créé en 2002 sous le nom de RockRoma Festival, il s'est peu à peu imposé comme l'un des événements musicaux incontournable en Italie. Alors que les deux premières éditions accueillaient exclusivement des artistes italiens, très vite Rock in Roma s'est ouvert au monde. Chaque année Rock In Roma réserve donc pour l'été le meilleur de la musique Rock (hard ou pop). Rock in Roma est un festival qui n'a pas fini de faire parler de lui. 


Le 07 Mars  2012

Eurockéennes 2012 : les 15 premiers noms déja réservables !

Les Eurockéennes de Belfort 2012, trois jours de musique en plein air. Les 29, 30 juin & 1er juillet 2012 , la verdoyante presqu'île du Malsaucy accueillera un festival d'exception, au travers d'une soixantaine de concerts et spectacles. A l'image de sa nouvelle identité visuelle, qui met en scène le célèbre boxeur Mohamed Ali, le festival des Eurockéennes de Belfort frappe fort pour son édition 2012. Côté billetterie : après l'annonce du concert The Cure , le festival belfortin dévoile les quinze premières têtes d'affiche au menu de cette 24ème édition : Justice, Shaka Ponk, Orelsan, Hubert-Félix Thiéfaine, Charlie Winston, Cypress Hill, 1995, Jack White, Lana del Rey, Mastodon, Dropkick Murphys, Wiz Khalifa, Refused, The Kooks . De quoi déjà donner envie de réserver son billet !   Réservez un PASS journée Réservez un PASS 3 jours Réservez un PACK 3 (bus + pass 3 jours + camping)


Biographie

The Cure, vieilles odeurs sulfureuses d'un passé-présent pas si loin ! Groupe phare des 80's, absolu meneur de jeu de la vague new-wave (surtout après la disparition de Ian Curtis, leader de Joy Division) et éternel survivant des déferlantes pop-rock. Le groupe de Robert Smith compte quelques albums d'anthologie (tel « Pornography » en 82) et laisse à la postérité quelques belles pages de l'histoire de la musique. Cheveux en pétard, yeux noircis et rouge à lèvres flamboyant : le visage de Robert Smith, celui de « Lovecats », reste à jamais gravé dans les esprits. « Charlotte sometimes », « Killing an arab », « A forest », « The walk », « Lament », « Just like heaven » ou « Lullaby » : autant de mots qui font courir le sang plus vite dans beaucoup de veines ! L'histoire de The Cure, sans fin, s'écrit depuis 1979. Le son Cure ? En perpétuelle évolution et pourtant terriblement identifiable. Rock torturé ou pop altière, new wave ludique ou cold wave lugubre, Smith et les siens ont su trouver un juste compromis entre atmosphères majestueuses et humeurs ombrageuses, ambiances oniriques et mal-être chronique. Grandiloquente, dérangeante, enivrante, légère ou menaçante, la musique du band originaire de Crawley n'en finit pas de surprendre. Même si Smith a pris quelques rides et perdu un peu de son génie créateur. Preuve son dernier album « Bloodflowers » en 2000. 2002 : plus de 20 ans de vie commune, de coups de Trafalgar avec ruptures à la clé (comme le départ, en 89, de Lol Tolhurst, ami de toujours et membre fondateur), des formations variables avec musiciens de rechange (Simon Gallup (basse), Matthew Hartley (claviers), Porl Thomson (guitare), Roger O'Donnel (claviers) ou Perry Bamonte (guitare), silhouettes éphémères, ont tous écrit un bout d'histoire) et surtout des albums mythiques qui racontent Cure à eux seuls. De 79 à 82, Robert Smith plonge dans une introspection personnelle de plus en plus tourmentée qui s'achève avec « Pornography » (82), chef d'œuvre torturé et lysergique. Robert traîne alors beaucoup avec Siouxie & The Banshees et remplace, d'ailleurs, son guitariste John McJeoch. 84, volte-face surprenante : il livre « Japanese Whisper », joli album électro-pop plein de synthés et boîtes à rythmes. « The top » (84) surprend, dérange même avec ses ambiances psychédéliques déjantées (c'est l'époque de « Give Me it »). 86, la ‘curemania' bat son plein, nouveau virage à 90°, The Cure revient au format sextette et lâche « The head on the door », joyau de caractère entre pop, psyché et new-wave. Tout un programme ! The Cure envahit les stades, le clip de « Close To me » squatte les émissions musicales et Robert Smith peaufine son look. Suivront « Kiss me Kiss me Kiss me » -87 (18 morceaux iconoclaste entre romantisme et pop songs), « Disintegration » -89 (aux senteurs de « Faith ») puis « « Wish » -92 (entre rock noisy et mélancolie dépressive). Les années 90 seront plus difficiles : procès de Lol à Smith et Polydor, lassitude et fatigue des protagonistes usés par les concerts, départs en série, rumeurs incessantes de séparations : les Anglais perdent du terrain, se font plus discrets et disparaissent des bacs. 3ème millénaire, The Cure reste un nom emblématique qui déplace les foules et fédère toujours des fans. Peu ou prou, c'est le genre d'artistes que l'on souhaite voir un jour dans sa vie sur scène.

Videos
The Cure - Friday I'm In Love The Cure - Friday I'm In Love




Retour
  • Saint Chamond - Sylvie Vartan
  • FESTIVAL BAR BARS
  • TRANSMUSICALES 2018
  • BARS EN TRANS
  • NUITS DU CHAT