» Recherche Avancée

SIDIKI DIABATE

SIDIKI DIABATE

Hip-Hop/Rap/R'n'B


Fils de Toumani Diabate. Né en 1992, ce musicien, compositeur, instrumentaliste et chanteur africain est connu du grand public depuis que Booba a repris un de ses singles et suite à la sortie de "Fais Moi Confiance": Sidiki Diabaté est devenu une icône de la musique urbaine malienne.


Poster Posters : affiche tes artistes préférés


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
Biographie

Virtuose aux multiples instrument et influences Multi-instrumentiste, Sidiki Diabate joue du kora, un instrument à cordes d'origine malienne, du balafon, un instrument de percussion semblable à un xylophone et du tamani, un tambour d'aisselle d'origine africaine. Fils du musicien, doublement Grammy, Toumani Diabate, il descend d'une longue lignée de musiciens qui lui transmettent le savoir de la musique. Il a longuement étudié pour assimiler cette tradition. Son grand père, dont il porte le nom, est également un joueur de kora reconnu. Alors qu'il apprend également le piano et la guitare, il découvre le rap et le hip-hop. Il se produit pour la toute première fois dans le festival "Image et parole d'Afrique" en Ardèche, il rencontre un franc succès, notamment grâce à ses talents de musicien. Collaborations Il se fait également connaître par ses créations rap et ses beats assurés. Ayant une formation en tant qu'ingénieur du son, Sidiki Diabate aime faire se rencontrer la culture de son pays d'origine et la programmation électronique. Il mixe la kora au rap, mais aussi au RnB ou encore au funk. En 2012, il collabore avec son ami Iba One pour un double album " Dondo Temena ". Il sort un premier album en 2014 en collaboration avec son père, il est nommé aux Grammy Awards en 2015, comme son père avant lui. La même année, son titre "Validée" , en feat avec le rappeur Booba , enflamme la toile et séduit le public. Par la suite, Booba invitera Sidiki à se produire avec lui sur la scène de Bercy. Il participe également au projet de Matthieu Chedid , avec son père et Fatoumata Diawara , nommé Lamomali . Un album éponyme découlera de cette collaboration en 2017 avec la participation de Jain , Ibrahim Maalouf , Nekfeu , Hiba Tawaji, Louis Chedid ou encore Santigold pour ne siter qu'eux. Il recevra une Victoire de la Musique dans la catégorie musiques du monde à la suite de cette collaboration. Reconnaissance et albums solo Son premier album solo sort dans les bacs en 2016, "Diabateba Music, Vol.1". Grâce à ce premier opus, le jeune homme se fait un nom sur la scène française mais aussi sur la scène africaine. Il donnera plusieurs concerts en Afrique et partagera la scène avec le chanteur sénégalais Youssou N'Dour à l'Accor Arena puis à Dakar. Du côté rap, le jeune rappeur enchaîne les succès notamment en featuring avec Black M , 4 Keus ou Kader Tarhanin . En 2019, il sort le mini-album "Béni" . Ce titre représente sa réussite et le remerciement du chanteur pour son succès. Il se compose de collaborations toujours plus importantes avec Akatché, Fally Ipupa ou encore Safarel Obiang. Retombées Alors en pleine ascension, Il est arrêté et condamné pour violences physiques et séquestration envers son ex-compagne. Sa maison de disque, Universal Music Africa, suspend son contrat. Il est finalement libéré sous caution en décembre 2020. Il réaparait sur scène au côté de son père dans The Voice Afrique. Par la suite, il sort le titre "Renaissance" dans lequel il aborde son expérience judiciaire. Copyright InfoConcert, 2022, Amélie Arles





Retour
  • Festival du château de Sollies-Pont
  • Jazz à Sète 2024
  • Aluna Festival 2024
  • Musicalarue 2024