» Recherche Avancée

L'IMPERATRICE

L'IMPERATRICE

Scène Française


Amante rebelle d'une disco sans âge, L'Impératrice revient d'un long voyage. Des sables blancs aux océans d'étoiles, des flots rythmiques aux constellations de nappes, la souveraine raconte ici l'histoire d'une Sonate.


Poster Posters : affiche tes artistes préférés


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
Biographie

L'Impératrice est belle et cruelle. Peut-être même pas réelle, une vénus aux mouvements gracieux, dont le regard altier brûle de la chaleur de l'été. Elle règne sur le groove comme sur les cœurs, et saura te plier à son désir. Le premier opus sonnera comme une révélation, météore se faufilant entre funk, french house 90′ et hiphop. Ici les joyeuses références au son de notre enfance, là la mélancolie de voyages loin de la terre, et toujours cette basse plus puissante que l'Etoile Noire, un son brillant, un rayon qui perce l'immensité de nos esprits ombrageux. N'aie plus peur, rejoins l'Empire. ( Cracki Records ) Amante rebelle d'une disco sans âge, L'Impératrice revient d'un long voyage. Des sables blancs aux océans d'étoiles, des flots rythmiques aux constellations de nappes, la souveraine raconte ici l'histoire d'une Sonate. Dans un glissement sensuel et continu, l'EP Sonate Pacifique propose une transition logique des premiers morceaux, naïfs et balnéaires, vers un nouvel espace sensible et charmeur où règne une atmosphère cinématographique. Épopée cosmique late 70's, « A View to a Kill » emprunte son imaginaire au destin héroïque d'un espion qu'on aimait, et rend hommage aux harmonies incandescentes de Lalo Schiffrin ou François de Roubaix, maitres à leur temps de la bande originale. Montant d'un ton vers une disco underground, « Aquadanse » installe son groove piquant dans le San Francisco 80's de Patrick Cowley, avec un air de « Sea Hunt » sur la piste du légendaire City's Light. Douceur oblige, « Sonate Pacifique » renvoie à nos oreilles les sonorités French touch d'un « Veridis Quo » vocalisé par l'émotion pop du chanteur d'Isaac Delusion. Un morceau fleuve qui, à l'image d'une sonate classique, fait son chemin en quatre mouvements subtils. À cette sonate répond le sulfureux « Naufrage en Adriatique », dont l'enchantement synthétique irrigue avec élégance un funk sucré et balnéaire, au service de nos envies les plus festives. Une batterie forte et régulière, une basse puissante et minutieuse, une guitare syncopée née de l'école George Clinton, Prince ou Nile Rodgers additionnées à la chaleur des synthétiseurs analogiques font de Sonate Pacifique un disque à la fois pointu et pop, pour amateurs de groove et de voyages. Site http://microqosmos.com/l-imperatrice ,  octobre 2015  

Videos
L'Impératrice — live acoustique (PARFUM THÉRÉMINE) L'Impératrice — live acoustique (PARFUM THÉRÉMINE)




Retour
  • LES PTITS BOUCHONS
  • FESTIVAL CHORUS
  • Sur les Pointes 2019
  • FESTIVAL INSOLENT
  • PANORAMAS
  • PRINTEMPS DE PEROUGES