» Recherche Avancée

JONATHAN WILSON

JONATHAN WILSON

Rock


Bijou folk pop psychédelic. Son dernier album, 'Rare Birds' a été élu l'album de l'année par Rolling Stone. A ne pas manquer en live !


Poster Posters : affiche tes artistes préférés


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
Biographie

"Jonathan Wilson, né à Forest City en Caroline du Nord le 30 décembre 1974, s'installe sur les collines de Los Angeles, à Laurel Canyon, pour accomplir sa carrière musicale. Il commence par évoluer en groupe avec Muscadine avant de multiplier les collaborations auprès d'autres musiciens (Elvis Costello, Bonnie « Prince » Billy, Erikah Badu...). Multi instrumentiste et producteur reconnu, il enregistre un premier album resté dans l'oubli, Frankie Ray (2007), puis se fait connaître avec le suivant Gentle Spirit (2011), auquel participent des musiciens du groupe The Black Crowes dont Chris Robinson. Son style qui marie le folk, le rock alternatif et les sonorités psychédéliques, rappelle fortement les formations du tournant des années 1960 et 1970. La critique américaine et européenne font un bon accueil à Fanfare (2013), sur lequel harmonisent Jackson Browne et Graham Nash. Producteur de Conor Oberst, Roy Harper, Father John Misty et Bonnie « Prince » Billy, il poursuit une double carrière et participes à des séances pour Meshell Ndegeocello et Roger Waters. En 2014 paraît l'EP Slide By (2014), suivi quatre ans plus tard par l'album Rare Birds, comprenant les participations de Lana Del Rey, Father John Misty, Lucius et Laraaji. Jonathan Spencer Wilson naît à ForestCity, en Caroline du Nord, le 30 décembre 1974. Sa famille est,d'une manière ou d'une autre, très portée sur le chant : son grand-père était pasteur et son père guitariste dans des groupes de musique locaux. Il sait à peine marcher lorsqu'il plaque ses premiers accords sur la guitare paternelle et n'a que douze ans lorsqu'il forme son premier groupe et donne son premier concert. Aussi passionné par John Coltrane que par Bob Dylan, Jonathan Wilson fonde en 1995 le groupe de rock alternatif Muscadine avec Benji Hugues, lui aussi originaire de Caroline du Nord. Le groupe évolue d'abord à Charlotte avant de s'installer sur la côte ouest, à Laurel Canyon, sur les hauteurs de Los Angeles, qui fut au tournant des années 1970 une région prisée des musiciens de folk et de rock. Muscadine rencontre un certain succès et publie trois albums : The Ballad of Hope Nichols, (1998), LP2 et Live from Studio East (1998). Guitariste très demandé pour des séances d'autres artistes, il joue de la guitare ou des claviers pour Bonnie « Prince » Billy, Josh Tillman alias Father John Misty, Chris Robinson, Jonathan Rice, Vetiver, Erikah Badu, Jackson Browne ou encore Elvis Costello, sur son album Momofuku (2008). Parallèlement, il tourne beaucoup avec Muscadine jusqu'à la fin des années 2000, lorsqu'il décide de se consacrer à ses propres compositions. Il publie d'abord un album plus ou moins officieux, Frankie Ray (2007), qui sert de première carte de visite. Il reprend « Isn't It a Pity » de George Harrison avec Graham Nash et poursuit ses séances improvisées à Laurel Canyon avec ses amis dont Jakob Dylan et des membres de The Jayhawks ou The Black Crowes, Vetiver, etc. Ces derniers participent à son premier album officiel, Gentle Spirit, qui paraît en septembre 2011 via le label Bella Union. Enregistré analogiquement, il bénéficie d'un écho international relayé par la critique américaine et européenne. Entre deux productions ou collaborations, Jonathan Wilson enregistre l'EP Slide By (2014) et participe aux albums de Meshell Ndegeocello et Roger Waters. Son troisième album, Rare Birds, sorti en mars 2018, comprend les collaborations de Lana Del Rey, Father John Misty, Lucius et Laraaji."





Retour
  • FESTIVAL DU CHANT DE MARIN PAIMPOL
  • WOODSTOWER
  • MUSICALARUE
  • PLAGE DE ROCK
  • FESTIVAL DE LA PAILLE
  • AU PONT DU ROCK
  • BAGNOLS REGGAE FESTIVAL
  • FOREZTIVAL
  • ECAUSSYSTEME