» Recherche Avancée

GNAWA DIFFUSION

GNAWA DIFFUSION

World


"Le leader, parolier et chanteur du groupe, Amazigh Kateb, sait comment galvaniser la foule. Avec humour et décontraction bon enfant. Né à Alger en 1972, arrivé en France seize ans plus tard, fils de l'écrivain et dramaturge Kateb Yacine (1929-1989), il a hérité de ce dernier son penchant à l'insoumission et au franc-parler. L'actualité de l'Algérie lui donne beaucoup à raconter entre les notes. Il rend hommage au peupl


Poster Posters : affiche tes artistes préférés


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
Biographie

Originaire de Grenoble, né en 1992 d'un métissage franco-algérien, Gnawa Diffusion est un des rares représentants sur la scène française, d'une fusion au sens large du terme. Loin de se contenter de coller ensemble des bouts d'influences piochées ça et là dans les répertoires respectifs de ses membres, la formation est parvenue à imbriquer des éléments empruntés au raï, au rap et au reggae, voire au jazz, pour produire un mélange nouveau qui du coup, ne verse pas plus dans un style que dans un autre. Emmené par Amezigh Kateb, fils d'un écrivain algérien immigré, Gnawa fait de sa musique un chant de lutte, un combat scandé entre français, arabe et anglais. Découvert à la faveur du maxi "Légitime Différence", la furieuse formation se met alors à tourner en première partie de FFF ou de Massilia Sound-System, récoltant les honneurs dès l'été 1993. Fort d'un sens aiguisé de la fête, sans laisser de côté sa philosophie combative, Gnawa sillonne la France et l'Afrique du Nord au plus grand bonheur d'un public qui l'élève au rang de représentant de ses aspirations mondialistes. Capable de tirer de leur sac des créations originales alliant parfaitement leurs influences, autant que de remettre au goût du jour quelques titres traditionnels des contrées reculées du Soudan, comme c'est le cas avec "Chara'Allah", un chant vieux de deux siècles, Gnawa se taille une place à part sur la scène française. Mêlant habilement instruments traditionnels et électriques voire électroniques, la formation est parvenue à s'imposer entre les styles conventionnels, faisant exploser au milieu des classifications, la richesse d'un mélange des genres. Musicalement, le rêve du métissage est enfin atteint, alliant tradition et modernisme, entre chaâbi, raï, rap, reggae et musique orientale. Revendicatif, ironique et réaliste, le ton de Gnawa Diffusion a fait des émules des deux côtés de la Méditerranée, mais en gêne certains, au point que certaines de leurs prestations seront interdites en Algérie pour cause d'irrévérence envers le pouvoir. Mais malgré tous les orages que le groupe a pu essuyer, Gnawa reste, aujourd'hui et pour longtemps, le haut-parleur d'une culture planétaire, unissant dans sa musique les couleurs, les idées et les cultures, authentique et sans concessions.





Retour
  • Printemps de Pérouges 2020
  • Meuh Folle 2020