» Recherche Avancée

ZAHO

ZAHO

Hip-Hop/Rap/R'n'B


La bombe canado-algérienne est aujourd'hui l'étoile montante de la scène Hip Hop / R'n'B à la  française.


Poster Posters : affiche tes artistes préférés

DERNIERE NEWS

Victoires de la musique 2009, les nominés par catégorie sont...

Les 24ème Victoires de la Musique, présentées par Nagui, seront décernées le samedi 28 février prochain sur la scène du Zénith à Pari...
voir la suite


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
News
Le 23 Janvier  2009

Victoires de la musique 2009, les nominés par catégorie sont...

Les 24ème Victoires de la Musique, présentées par Nagui, seront décernées le samedi 28 février prochain sur la scène du Zénith à Paris. A quelques semaines de l'évènement les organisateurs ont dévoilé la liste des 44 groupes et artistes nominéset les catégories dans lesquels ils sont concourrent. Comme chaque année, la soirée devrait être ponctuée de concerts. - Artiste masculin de l’année : Alain Bashung, Francis Cabrel, Manu Chao, Julien Clerc, Christophe Maé - Artiste féminine de l’année : Anaïs, Camille, Yaël Naïm, Catherine Ringer - Album de chansons/variétés de l’année : "Bleu Pétrole (Bashung), "Infréquentable" (Bénabar), "Music Hole" (Camille), "Quinze chansons" (Vincent Delerm) - Album pop/rock de l’année : "l'Homme du monde" (Arthur H), "l'Espoir" (Cali), "Jamais la paix" (Mademoiselle K), "Paris - Varsovie - L'Alhambra" (Saez) - Artiste/groupe révélation de l'année : Julien Doré, Pep's, Sefyu, the Do - Chanson de l'année : "Résidents de la République" (Bashung), "La robe et l'échelle" (Francis Cabrel), "Comme un manouche sans guitare" (Thomas Dutronc), "la Belle de Mai" (Stanislas) - Artiste/groupe électro-dance de l'année : Bumcello, Caravan Palace, Martin Solveig, Laurent Wolf - Album révélation de l'année : "En corps étranger" (William Baldé), "Mademoiselle" (Berry), "les limites" (Julien Doré), "A Mouthful" (the Do) - Révélation scène de l'année : BB Brunes, Micky Green, Moriarty, the Do - Album de musiques urbaines de l'année : "Dante" (Abd Al Malik), "Enfant de la ville" (Grand Corps Malade), "A l'ombre du show business" (Kery James), "Le regard des gens" (Tunisiano) - Album de musiques du monde de l’année : "Many Things" (Seun Kuti) , "Ki Dit Mié" (Magic System), "Caraïbes" (Slaï), "Tchamantché" (Rokia Traoré)   - Spectacle musical, tournée et/ou concert de l’année : Alain Bashung, Camille, Christophe Maé, NTM - Clip de l’année : "les limites" (Julien Doré), "X et Y" (Kery James), "C'est chelou" (Zaho), "J'étais là" (Zazie) - DVD musical de l’année : Jean-Louis Aubert, Christophe Maé, Vanessa Paradis, Christophe Willem   Réponse le 28 février ! En attendant, vous pouvez visiter le site officiel des Victoires !


Biographie

"Dans un monde en furie, lorsque les jours sont noirs de deuil et de cendre, la musique supplante la chorale des mitrailles et le chahut des rancœurs pour nous soustraire à l'arbitraire de l'adversité. L'espace d'une chanson, nous recouvrons un soupçon d'éclaircie dans la noirceur des hommes et nous nous surprenons à rêver. J'essaye d'imaginer le monde sans musique et je n'arrive pas à le concevoir autrement qu'un territoire mortifère. Car, c'est par la musique que toute chose se réconcilie avec elle-même. Zaho est une voix qui s'insurge contre la cacophonie du malheur. Elle surgit parmi les dissonances pour nous venger de ce qui nous déplaît et nous désespère. Elle est ce pouls qui régule ou cadence la marche triomphante du don de soi, la quête inflexible des instants heureux. C'est ma fille cadette, fan inconditionnelle, qui m'a fait écouter Zaho. Nous étions sur l'autoroute flambant neuve qui relie Alger à Oran. Le soleil se donnait en spectacle, exubérant, voire en transe. La petite main de ma fille a glissé un CD dans le lecteur et, d'un coup, l'été alentour s'est mis à festoyer. Zaho est une fête à elle seule. Sa voix rebelle convoque les étoiles en plein jour afin de conjurer nos vieux démons. J'ai écouté, et j'ai aimé ; j'ai aimé la fraîcheur de cette belle femme réfractaire aux stéréotypes, toujours créative et plurielle, allant d'un ton à l'autre avec aisance, puisant dans ses tripes l'énergie flamboyante de sa générosité. Zaho s'amuse et nous apaise. Pareille à une abeille, elle butine dans son Jardin d'Eden pour faire d'un hiver un printemps. Chez elle, l'amour est une question de mentalité ; il suffit d'y croire pour le réinventer partout où l'âme s'égare et doute. Chez elle, l'Autre est une nécessité absolue qu'il faudrait convoquer, interpeller, solliciter et inviter au partage. Dans son nouvel album « Contagieuse », Zaho exulte. Sa voix se veut un appel à l'évasion, à l'exorcisation du sort et à la reconquête de ces petits instants de bonheur que l'on a tendance à perdre de vue. De «Boloss» à «Quelqu'un d'autre», de «Tourner la page» à «Imagine», Zaho pourchasse les interrogations quotidiennes pour leur donner un sens, une raison, une réponse toute simple faite d'espoir et de courage. Telle une gazelle éprise de sa liberté, elle parsème son parcours d'oasis rassérénées et l'on se surprend à vouloir pour soi toutes les quiétudes du monde. Je n'ai pas vu passer le temps. Peut-être écoutait-il, lui aussi, chanter Zaho. N'est-ce pas ainsi que survivait Nazish l'Afghan parmi les décombres et le fantôme des époques bénies? Oui, Nazish, on mange pour ne pas mourir de faim et on chante pour s'entendre vivre. Sur cette autoroute écrasée de soleil, j'ai lu dans les yeux de ma cadette que rien n'est tout à fait perdu, qu'il existe sur notre terre des êtres de lumière en mesure de transformer la Vallée des ténèbres en piste de danse. Zaho est de ces êtres-là. Elle est le chant rédempteur de nos infortunes, le chant qui nous rajeunit et qui résonne en nous comme le refus de céder aux soucis notre part d'insouciance." Yasmina Khadra - Yasmina Khadra est né en Algérie en 1955. Traduit dans plus de 40 pays, il est l'auteur de "l'Attentat", "Les Hirondelles de Kaboul", "Ce que le jour doit à la nuit", et plus d'une vingtaine d'ouvrages qui connaît un succès mondial





Retour
  • Days Off 2024
  • MONTAUBAN EN SCENES
  • Jazz à Sète 2024