» Recherche Avancée

TROPICAL FUCK STORM

TROPICAL FUCK STORM

Rock


Leur fantasmagorique premier album, ‘A Laughing Death in Meatspace’, sorti fin 2018, offre une vision complexe d’apocalypse algorithmique.


Poster Posters : affiche tes artistes préférés


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
Biographie

Avec les participations de Gareth Liddiard et Fiona Kitchin (des héros australiens de ‘The Drones’), le premier disque des Tropical Fuck Storm est un courant de conscience sur la fin du monde, à travers neufs morceaux bouillonnants.   ‘A Laughing Death in Meatspace’ largue des bombes sur les concepts de mortalité et d’immortalité, de moralité et d’immoralité; sur le temps qui passe et sur le peu qu’il nous en reste. Des chansons sordides, racontées dans l’urgence à travers le lyrisme barbare de Gareth Liddiard, les coups de guitare abrasifs, l’adrénaline de la batterie, la basse torride et les sous-courants électroniques. Ils sont déchainés, drôles, et s’inspirent de tout pour leurs paroles, aussi bien de l’’internet shaming’ de la maladie rieuse de Kuru, que de la défaite difficile du joueur d’échec russe Gary Kasparov face à un ordinateur IBM.   En live, les Tropical Fuck Storm sont une force de la nature, ils évoquent le chaos à chacune de leur performances enflammées, comme un doigt d’honneur pointé à l’industrie musicale hégémonique. « Kneel down by the advertising, don’t you make a single false move » interpelle le refrain féminin de Fiona Kitschin et Erica Dunn, faisant écho à la consternation de notre époque, à l’ère de la sinistre séduction des réseaux sociaux et de la surveillance grandissante.   ‘A Laughing Death in Meatspace’ ne délivre pas d’échappatoire à cette époque, mais consiste en un hurlement face à ce tourbillon qui nous attend.





Retour