» Recherche Avancée

RASPIGAOUS

RASPIGAOUS

Scène Française


Combo marseillais (ils sont nombreux) jouant un reggae mêlé de multiples influences (rock, world, latino). Raspigaous mouille le maillot et le votre.


Poster Posters : affiche tes artistes préférés


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
Biographie

14 têtes d'herbe folles agitées et secouées par le mistral. Les Raspigaous aiment le reggae jamaïcain mais jouent du reggae français, frais et dynamique. Ils sont originaux, chantent en français et ne sombrent pas dans le cliché rasta, ce n'est pas leur esprit. Les Marseillais sont devenus la coqueluche des amateurs de reggae local et s'imposent comme l'un des plus prometteurs de la scène marseillaise. Aujourd'hui en place, musicalement et scéniquement, ils sont à l'aise, avalent le béton et les kilomètres et mouillent sévèrement le maillot. Raspigaous, littéralement les têtes de blé sauvage (de « ras », préfixe arabe signifiant tête, et « spigaous », nom provençal au blé sauvage), est un groupe marseillais, issu du pittoresque quartier du Panier à Marseille. Formé en novembre 97 avec Lio, Pom, Caro, Greg et Moïse -le noyau de base-, le combo compte à présent 14 personnes, développe de nombreuses combinaisons et nuances, et délivre un cocktail savamment dosé et haut en couleurs. Venant d'horizons musicaux des plus différents (jazz, funk...), les membres du groupe se sont retrouvés autour du reggae (Bob Marley, Burning Spear, Israël Vibration...) et du ska roots. Les textes sont engagés, prennent position mais n'apportent pas de solution, juste une alternative. Brossant un tableau ironique et auto-dérisoire de la société contemporaine, les textes entraînent le spectateur au gré de thèmes variés : marché et consommation, lutte contre le FN, ... avec un brin de folie et une bonne dose d'humour. Laissons le mot de la fin aux intéressés eux-mêmes : « A travers nos instruments nous nous sommes réunis pour jouer ce reggae qui puise son énergie dans nos différences, son harmonie dans nos générosités et nos soifs de sons. Vadrouilleurs et mélomanes nous semons des graines qui promettent d'être fécondes car nos textes abondent de révolte et d'ironie, décortiquent les faux-semblants et tirent sans concession sur les manipulations » [extrait du site officiel].





Retour