» Recherche Avancée

PIERS FACCINI

PIERS FACCINI

Rock


Cet Italo-Britannique résidant en France chante un monde sauvage mais présent, sans un brin de nostalgie. Les racines sont profondes mais les branches ne cessent de pousser.

 

 


Poster Posters : affiche tes artistes préférés

DERNIERE NEWS

L'Afrique du Sud sera à l'honneur du festival toulousain Rio Loco!

Rio Loco se déroulera du 17 au 21 juin à la Prairie des Filtres dans la ville rose Toulousaine(31). Crée en 1990, l'évènement est un festival annuel de musique...
voir la suite


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
News
Le 15 Avril  2010

L'Afrique du Sud sera à l'honneur du festival toulousain Rio Loco!

Rio Loco se déroulera du 17 au 21 juin à la Prairie des Filtres dans la ville rose Toulousaine(31). Crée en 1990, l'évènement est un festival annuel de musique du monde placé sous le signe de la diversité culturelle! Associant musique, spectacles pour jeunes, cinéma en plein air, conte, cirque et surtout concerts, Rio Loco reflète la diversité et la richesse des pays invités dans un esprit festif et populaire.   Depuis plus de 10 ans, le festival a invité près de 3000 artistes dont Claude Nougaro, Youssou N'Dour, Rachid Taha, Emir Kusturica, Khaled...L'année dernière, le Maghreb Central était à l'honneur. Plus de 107 000 spectacteurs se sont rués sur les bords de la Garonne pour profiter de plus de 128 manifestations dont 55 concerts.   Cette 16ème édition mettra en avant l'Afrique du Sud! Plus de 300 artistes se produiront sur le magnifique site de la Prairie des Filtres. Nous pourrons retrouver la légende Johnny Clegg qui est considéré comme un "Apôtre de la Liberté" puisqu'il prône la réconciliation sud africaine, Vieux Farka Touré qui est le fils du guitariste Ali Farka Touré, mais aussi la participation de Abdullah Ibrahim, Mahotella Queens, Blks Jks, Ilanga, Le Petit Dernier, Dizu Plaat Jies, Hugh Masekela Group, Zim Ngqawana, Carlo Mombelli, Tumi & The Volume, Nibs Van Der Spuy, Piers Faccini !   Réservez votre pass festival !


Le 08 Novembre  2009

Prix Constantin 2009 : les nominés en concert à l'Olympia

Le Prix Constantin récompense l'artiste révélation d'une année. Pour 2009, 146 albums (9 de moins qu'en 2008) ont été remis à un jury de 20 professionnels . Le 7 septembre dernier, le Jury, présidé cette année par Olivia Ruiz s'est réuni et a voté pour élire la "Sélection 2009" que vous retrouverez en concert le lundi 9 novembre à l'Olympia Qui succèdera donc à Asa, lauréate 2008 ?   Voici la liste des nominés dévoilée le 8 octobre :   Bab X "Cristal Ballroom", Birdy Nam Nam , "Manual for successfull rioting" Diving with Andy , "Sugar Sugar" Dominique A , "La Musique" Emily Loizeau , "Pays Sauvage" Fredo Viola , "The turn" Hugh Coltman , "Stories from the safe house" Orelsan , "Perdu d'avance" Piers Faccini , "Two grains of sand" Yodelice , "Tree of life"   Le vainqueur sera désigné le 9 novembre lors d'un concert-événement à l'Olympia, réservez vite !


Biographie

Piers Faccini a fait un rêve. De Bagdad à Palerme, au milieu d'une mer aride, il y avait uneîle. Un rocher de poussière et son royaume qui ouvrent des portes bordées d'orangers. La nuit,ils forment des lanternes,des Calabres jusqu'aux Pouilles. Longeantles murs,un homme,avec sa guitare folk et sa viole d'amour,arpente un pavé palimpseste, des cartes byzantines disparaissent sous ses pas tandis que des écritures grecques, arabes et italiennes se réveillent sur le riff d'un blues touareg. « I dreamed an Island » s'écoute comme on déplie un parchemin sur la peau. Une partition qui résonne sur les broderies orientales d'une méditerranée médiévale et imaginaire. On navigue sur les siècles d'Abd Al Rahman 1er, fondateur de l'émirat de Cordoue - Al Andalus - On traverse l'âge d'or d'une Andalousie douce et guerrière, des fleuves, des vallées, des racines de la psalmodie syrienne à la prose amoureuse de la Sicile arabo-normande. Piers Faccini porte les traces de cette généalogie métissée, chrétienne, juive et arabe ; un londonien qui viendrait de Fez pour échouer en Sicile. Un messager qui joue et chante, dans plusieurs langues, sur les vestiges del Regno, quand Roger II, roi de la Sicile normande, prônait la tolérance et le brassage des cultes. A la cour, on parlait autant l'arabe, l'hébreu et le grec que la langue d'oïl. Sur cette île, des musiciens brodent une fresque mythologique et vivante, toujours forte, que l'on frôle chaque jour. Rêve et réalité s'embrasent, forment des enluminures, des ombres et des arabesques. On s'égare au son de ces prières païennes pour célébrer ces alliances hybrides et éternelles. « Drone » se ballade sous la torpeur et sur les débris nocturnes des massacres entre frères ennemis. Avec un couteau ou un drone, l'histoire est médiévale et se répète. Piers Faccini, prince des mélismes, conte la violence en mariant le guembri de Loy Ehrlich à la viole d'amour de Jasser Haj Youssef. Il fabrique des mini-frettes sur sa guitare micro-tonale pour sonner comme un oud, colore son rêve des percussions galantes de Simone Prattico. Dans « Bring down a wall » il chante en Salentino, le dialecte du sud des Pouilles comme jadis au Royaume de Sicile, accompagné du « ribab », ce luth arabe qui a traversé la méditerranée. Les instruments d'époque s'échangent, le psaltérion de Bill Cooley, la guitare baroque, la mandoline, le théorbe, et les langues se délient dans les cordes en arabe sur un poème du 12eme S. du sicilien Ibn Hambis scandé par Malik Ziad « The Many Were More », Piers Faccini chante en palermitano dans la chicone « Anima », ou encore en Français dans la prose d'un trouvère provençal « Oiseau ». « I dreamed an Island » est une odyssée peuplée de silhouettes qui hantent nos songes. Sur la grande route, le songwritter anglais recompose la polyphonie des soufis dans un souffle ésotérique et sensuel « Beloved » et croise « Judith » qui fuit les barbares avec ses oranges lorsqu'elle tente de franchir un mur pour entrer dans Cordoue. Ce sixième album, est une utopie composée de fables qui chantent ce que nous sommes toujours, des femmes et des hommes d'Orient et d'Occident, les héritiers d'un Royaume riche et pacifié où la musique et la poésie embrassaient toutes les croyances. Piers Faccini, à la croisée des chemins, tresse ses ballades folk sur des madrigaux mauresques amoureux et guerriers. Avec lui, endormi dans le berceau de l'humanité, on rêve de cette île comme d'un nouvel âge d'or qui brille dans la nuit.

Videos
Dawn Landes and Piers Faccini - Heaven's Gate (Acoustic Session) Dawn Landes and Piers Faccini - Heaven's Gate (Acoustic Session) Piers Faccini - Bring Down The Wall Piers Faccini - Bring Down The Wall Piers Faccini - The Many Were More (Live with Simone Prattico and Malik Ziad) Piers Faccini - The Many Were More (Live with Simone Prattico and Malik Ziad)




Retour
  • Dream Nation 2022
  • ODP Talence 2022
  • FESTIVAL DE L
  • Fêtes d
  • Jazz à la Villette 2022