» Recherche Avancée

News

Le 14 Mai 2018

Nuits Sonores 2018 à Lyon : on y était !

Pour la première étape de son tour de France des festivals, notre équipe a choisi de poser ses valises entre Rhône et Saône la 16e édition des Nuits Sonores. Ponts du 8 mai et de l'Ascension dans la même semaine, les Nuits Sonores ont vu les choses en grand cette année avec huit jours de festival.


Chaque année pour le week-end de l'Ascension, la ville se transforme pour devenir le terrain de jeu privilégié des Dj du monde entier. Alternant entre le site de la Sucrière dans le quartier de Confluence pour les « Days » et les anciennes usines Fagor-Brandt pour les « Nuits », les Nuits Sonores ont cette année encore fait le plein en proposant une programmation éclectique de qualité avec des pointures dans le domaine de l'électro, mais aussi en s'ouvrant sur des musiques plus urbaines avec la présence exceptionnelle d'Action Branson ou encore du duo belge Caballero et JeanJass.


Mais les Nuits Sonores n'oublient pas pour autant leur âme de tremplin pour les grands noms de demain : avec la programmation Nuits Sonores Off dans divers lieux de la nuit lyonnaise, de nombreux talents méconnus ont pu se produire sans être dans l'ombre des têtes d'affiche du festival.


De cette édition 2018, on retiendra bien évidemment les 3 nuits principales, ADN même des Nuits Sonores, où les plus grands artistes du moment se sont produits : la nuit 1 nous a permis de découvrir le nouveau spectacle son et lumière mis au point par le français Rone, le show techno de Maetrik aka Maceo Plex ou encore le set très funky du duo formé par Antal & Hunee. La nuit 3 a réuni notamment la house de Folamour, le set endiablé du duo israélien Red Axes, la folie de Bicep ou encore le B2B de Jeremy Underground et Kerri Chandler. Enfin, on retiendra de la nuit 4 l'apparition surprise d'Amélie Lens, le Dj set de The Hacker ou encore la révélation Peggy Gou accompagnée sur scène par l'allemand Motor City Drum Ensemble (MCDE).


De leur côté, les « Days » n'avaient rien à envier aux « Nuits » avec leurs têtes d'affiche : ainsi, Jennifer Cardini, Paula Temple, Four Tet ou encore Daniel Avery auront fait danser l'esplanade du Sucre avec leurs invités pendant quatre jours.


Et comme si ce line-up de folie n'arrivait pas à nous combler, les Nuits Sonores ont vu les choses en grand pour sa closing cette année avec la présence exceptionnelle de KinK, MCDE, Seth Troxler. Ces virtuoses se sont relayés au cours de ce dimanche pour fêter la fin du festival avant de laisser la main au « patron » de la techno française, Laurent Garnier, qui a enflammé la Sucrière pour la clôture des Nuits Sonores.

 

 

Une chose est sure, on se souviendra longtemps de cette 16e édition tant par sa qualité que par sa diversité. Merci les Nuits Sonores et on se donne rendez-vous en 2019 dans la capitale des Gaules !


 





Partager cette news :


Retour aux news Festival
AccueilNews→Nuits Sonores 2018 à Lyon : on y était !
  • ARDECHE ALUNA
  • FREE MUSIC
  • TILLIACUM
  • AU PONT DU ROCK
  • RENCONTRES ET RACINES
  • CHAUFFER DANS LA NOIRCEUR
  • FESTIVAL BOBITAL
  • TEMPO LATINO
  • CABARET VERT
  • MUSIQUES METISSES