» Recherche Avancée

ORQUESTA AKOKAN

ORQUESTA AKOKAN

World


L'orchestre, qui réunit un all stars de musiciens cubains et new-yorkais, ressuscite avec brio la grande époque du mambo.


Poster Posters : affiche tes artistes préférés


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
Biographie

Akokan, en yorouba, signifie « du fond du cœur ». Or, on le sait, le yorouba est la langue africaine qui a dominé les cultures et les cultes afro-cubains et afro-brésiliens, sources des musiques sacrées puis profanes qui, bien après l'abolition de l'esclavage, feront le tour du monde. Akokan, c'est aussi le nom que s'est choisi cet orchestre qui rappelle la Banda Gigante du « Sonero Mayor » cubain Beny Moré. Et de fait, autour du chanteur José « Pépito » Gomez, nous voici transportés dès le premier titre dans La Havane des années 50, quand le mambo régnait en maître. Car bien avant de s'installer à New York, le chanteur est né et a grandi à Cuba avec les chansons d' « El Beny » ou de son infatigable comparse Perez Prado (dont la chanson « Babarabatiri » est même citée en clin d'œil). Devenu New-Yorkais en 2008, Pépito Gomez rencontre Jacob Plasse, fondateur du label Chulo Records ainsi que Mike Eckroth, pianiste amoureux des musiques cubaines. Ce dernier deviendra l'arrangeur d'un projet aussi ambitieux que réussi.





Retour
  • EOLE FACTORY FESTIVAL
  • LE PRUNEAU SHOW
  • WOODSTOWER
  • FÊTE DE L’HUMANITÉ
  • NUITS DE CHAMPAGNE