» Recherche Avancée

JOHN CUNNINGHAM

JOHN CUNNINGHAM

Rock


Songwriting et mélodies anglo-saxonnes.


Poster Posters : affiche tes artistes préférés


Concerts
Voir les concerts hors festivals >>
Biographie

John Cunningham est né à la fin des années soixante dans la région de Liverpool (Grande-Bretagne). On pressent dans son travail un amour certain pour les vertus intemporelles de la mélodie et une capacité désarmante à viser droit au coeur à l'aide d'une simple poignée d'accords de guitare et d'un filet de voix fragile. Tout commence à Brighton, où après une première expérience de groupe au sein des éphémères Curtain Twitchers (avec Jane Fox, des Marine Girls), il se décide, vers la fin des années 80, à enregistrer seul ses propres chansons. Une cassette atterrit sur le bureau du label La-di-da, et un premier disque, "Backwards steps" voit le jour en 1989. Sur les six chansons de ce premier opus, trois sont co-produites par Stan Cullimore (guitariste des Housemartins). Les trois autres, en revanche, plus dépouillées et introspective, annoncent davantage la tonalité des travaux suivants. Le premier vrai album s'intitule "Shankly Gates" et révèle une écriture plus raffinée, quelques penchants jazzy et un climat globalement plus nostalgique. Les orchestrations deviennent aussi plus sophistiquées et personnelles. L'album suivant, "Bringing in the blue" est particulièrement lent, luxuriant et mélancolique. La-Di-Da plie boutique en 1995 et on perd alors la trace de John Cunningham jusqu'à la sortie de "Homeless House", quatre ans plus tard, sur un jeune label français monté pour l'occasion : "Les disques Mange-tout". C'est l'album du retour avec des chansons qui, dans leur dénuement, révèlent plus que jamais le savoir-faire de leur auteur-compositeur, le rattachant à cette lignée d'artisans dont les Beatles seraient les présidents d'honneur et Elvis Costello l'un des plus éminents rejetons...





Retour
  • PAUSE GUITARE
  • ACOUSTIC FESTIVAL
  • FESTIVAL CHORUS